Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Quatuor Modigliani

musique
  • mar 28 mars 20h30
  • Durée 1h40
  • avec entracte
  • Tarif hors abonnements

    Quatuor Modigliani

    Mozart – Schumann – Dvorák
    L’équilibre des violons, la délicatesse des sons

    Le Quatuor Modigliani a été créé en 2003. Un an seulement après sa formation, il remporte successivement trois Premiers Prix aux Concours Internationaux d’Eindhoven (2004), Vittorio Rimbotti de Florence (2005) et aux Young Concert Artists Auditions de New York (2006).

    Aujourd’hui, le Quatuor Modigliani est l’un des quatuors les plus demandés au monde, invité dans des lieux illustres comme dans les plus grands festivals.

    Le quatuor se produit régulièrement en musique de chambre avec des solistes prestigieux comme Sabine Meyer, Renaud Capuçon, Augustin Dumay, Henri Demarquette, Gary Hoffman, Boris Berezovsky, Paul Meyer, Michel Portal…

    Le Quatuor Modigliani joue d’une manière tellurique, musclée, puissante dans le son. Il possède cette vive étincelle de la jeunesse dans leur jeu, un son léger et brillant, d’une agilité revigorante. Au programme, Mozart, Schumann et Dvorák, où leur sens des couleurs et leur lyrisme souple prennent toute leur ampleur.

    « Les Modigliani ont joué le Quatuor « Américain » de Dvorák comme s'il avait été spécialement écrit pour eux. »

    The West Australian

    Rencontre avec les artistes

    à l’issue du concert

     

    En partenariat avec le Théâtre de l'Archipel, scène nationale de Perpignan.
    Remerciements à Jackie Surjus-Collet

     

    Production : Solea Management

    • Achetez votre billet en ligne

       

       

      Amaury Coeytaux
      violon

      Loïc Rio
      violon

      Laurent Marfaing
      alto

      François Kieffer
      violoncelle

       

      Programme

      Wolfgang Amadeus Mozart
      Quatuor à cordes en ré majeur KV 575

      Robert Schumann
      Quatuor à cordes n°3 en la majeur opus 41 n°3

      Antonín Dvorák
      Quatuor à cordes n° 12, Op. 96 « Américain »