Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Les Os Noirs

théâtre
  • mar 6 févr. 20h30
  • mer 7 févr. 19h00
  • Durée estimée 1h
  • Tarif hors abonnements

    Les Os Noirs

    Phia Ménard – Compagnie Non Nova
    La recherche de nouvelles formes

    Phia Ménard fait partie de ces artistes qu’on aime réinviter, tellement la préoccupation de s’enfoncer dans les failles et fissures de nos mondes est grande.

    Après ses pièces du Vent, Vortex et L’après-midi d’un foehn, après sa pièces de Glace, P.P.P. et sa pièce de l'Eau et de la Vapeur Belle d’Hier, présentées à Sète, Phia Ménard revient à une pièce du Vent, Les Os Noirs.

    Le sujet est grave, la mort, une histoire de l’intime et de l’aboutissement de nos vies. En s’offrant une autre vie de son vivant en changeant d’identité, l’artiste est aussi accompagnée par l’acte du suicide, tout le temps. Nous ne connaissons le suicide que par le manque et la douleur de l’absence. Ce qui l’intéresse, ce n’est pas tant sa cause que la préparation de l’acte, un cérémonial qui s’organise.

    Noir, gris, anthracite, telle est la tonalité de ce poème du clair-obscur, une tentative de mise en forme d’une série de sauts vers la mort, pour en nourrir la réflexion. Nous suivons le corps de l’interprète, dans la réintégration d’un charnel lointain. Par le conditionnement du vent qui passe d’une coulisse à une autre. Comme un voyage.

    Phia Ménard fait appel à Chloée Sanchez issue du Centre National de la Marionnette de Charleville-Mézières, à la fois marionnettiste, ventriloque et musicienne. Puissance d’évocation : nous sommes des revenants dont Phia déterre la beauté de l’acte. Elle les nomme les Os Noirs. Chacun d’entre nous en possède le secret.

    « Chloée Sanchez est silencieuse mais elle sait se frayer un chemin jusqu’aux cris. »

    Phia Ménard

    Rencontre avec les artistes

    à l’issue des représentations

     

    Les Os Noirs from Cie Non Nova on Vimeo.

    Les Os Noirs #2 from Cie Non Nova on Vimeo.

     

    Avec le soutien de la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau

    Production : Compagnie Non Nova

    Résidence et coproduction : Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie

    Coproduction : Théâtre Nouvelle Génération - Centre Dramatique National de Lyon ; Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie - Direction Alban Richard ; Théâtre National de Bretagne ; Théâtre des Quatre Saisons, Scène conventionnée Musique(s) – Gradignan

    Avec le soutien du Monfort Théâtre ; Théâtre de la Ville - Paris ; Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique ; Le Quai – CDN Angers des Pays de la Loire ; Théâtre de l’Hôtel de Ville - Saint Barthélémy d’Anjou ; Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire ; Le Grand R, scène nationale de La Roche-sur-Yon ; Le Cargo - Segré ; Le Théâtre - Scène conventionnée de Laval ; Espace Jéliote - Scène conventionnée « arts de la marionnette » - Oloron ; Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau ; Théâtre d’Orléans, Scène nationale Conventionnée et soutenue par l’Etat - Préfet de la Région Pays de la Loire - DRAC et la Ville de Nantes. Elle reçoit le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire, du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, de l’Institut Français et de la Fondation BNP Paribas.

    Artiste associée à l’Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, au Théâtre Nouvelle Génération - Centre Dramatique National de Lyon.

    Artiste-compagnon au Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.

    Création
    • Cycle des Pièces du Vent

      idée originale, dramaturgie, mise en scène et scénographie
      Phia Ménard

      assistant à l’écriture et dramaturgie
      Jean-Luc Beaujault

      interprétation
      Chloée Sanchez

      composition sonore et régie son
      Ivan Roussel

      création lumière et régie lumière
      Olivier Tessier

      création costumes
      Fabrice Ilia Leroy

      création machinerie et régie générale plateau
      Pierre Blanchet
      assisté de Mateo Provost

      construction décor et accessoires
      Philippe Ragot

      photographies
      Jean-Luc Beaujault

      régisseur général
      Olivier Gicquiaud