Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Le Trouvère

lyrique
  • dim 18 mars 16h00
  • Durée estimée 2h45
  • Entractes compris
  • Tarif hors abonnements

    Le Trouvère

    Giuseppe Verdi – Martin Mázik – Roberta Mattelli – Luis Miguel Lainz
    Une histoire de passion et de rivalité fraternelle

    La première du Trouvère à Rome en 1853, donna lieu à un triomphe historique, expliquant son incroyable popularité dans tous les pays. C’est le début d’une extraordinaire carrière pour cet opéra rattaché à ce qu’on appelle la « trilogie populaire », où il figure entre Rigoletto (1851) et La Traviata créée cette même année 1853.

    C’est un opéra d’une verve extrême, d’une nature fougueuse, d’un tel génie mélodramatique que Verdi y développe des mélodies passionnées, produisant un effet dramatique à partir de rythmes de danses telles que la mazurka et la valse. La musique en est vive, spontanée et émouvante.

    Amour et haine, peur et passion… Il y a tout dans cette histoire pour tenir le spectateur en haleine. Tout, et plus encore : un duel, une sérénade, une voix venue du ciel, quelques vieilles haines recuites au feu des bûchers, des serments d’amour, des promesses de vengeance sur plusieurs générations, une dose de poison, un miserere poignant, un choeur de gitans et le tube absolu qu’est Di quella pira…

    Nous retrouvons le trio artistique qui a présenté Tosca la saison dernière, Martin Mázik à la direction musicale, Roberta Mattelli à la mise en scène et Luis Miguel Lainz à la direction artistique.

    OEuvre d’une fulgurance inédite, tragédie à la fois nocturne et flamboyante où le destin se joue des hommes pour mieux assouvir leurs désirs vengeurs, Le Trouvère reste l’un des meilleurs exemples d’opéra romantique.

                                            

     

    + Conférence autour du Trouvère
    par Bernard Delpy

    mercredi 14 mars à 16h15, Salle Ravel du Conservatoire

    en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de musique et d’art dramatique de Sète et du bassin de Thau

     

    Spectacle créé en février 2018 en Espagne.

    Production : OPERA 2001

    Création
    • Spectacle en italien,
      surtitré en français

       

       

      Opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi créé le 12 janvier 1857 à l’opéra de Paris.

      Livret de Salvatore Cammarano et Leone Bardare d’après le drame espagnol d’Antonio Garcia Gutiérrez

      direction musicale
      Martin Mázik

      mise en scène
      Roberta Mattelli

      direction artistique
      Luis Miguel Lainz

      scénographie
      Alfredo Troisi

      costumes
      Arrigo

      Solistes, Choeurs et Orchestre de la Compagnie Lyrique OPERA 2001

       

      avec

      Giulio Boschetti ou Paolo Ruggiero
      Mélanie Moussay
      ou Christelle Di Marco
      Liliana Mattei
      David Baños
      Adriano Gramigni
      ou Ivaylo Dhzurov
      Francesca Bruni
      Dimiter Dimitrov
      Nicolay Bachev

      (distribution sous réserve)