Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Kintsugi

musique
  • jeu 1 janv.
  • Durée estimée 1h15
  • Kintsugi

     

    Disponible en tournée en 2018-2019

     

    Le kintsugi est un art japonais qui vise à sublimer, au moyen d’une laque saupoudrée d’or, la réparation d’un objet brisé.

    Kintsugi est aussi la rencontre de trois musiciens dont les horizons hétéroclites se croisent sur la crête d’une histoire japonaise tirée du fond des âges. Comme un objet ancien patiné par les vents et les embruns du temps, Kakushin Nishihara nous raconte L’Épopée de Yoshitsune, seigneur de guerre de l’époque des samouraïs. Cette artiste tokyoïte fait preuve d’une maîtrise inouïe de son art dans sa forme la plus respectueuse d’une tradition rêche, sauvage et précise.

    Sa voix et les cinq cordes de son biwa ressuscitent les Yokaïs et les samouraïs d’une époque qui disparaîtra le jour où elle ne sera plus chantée. Kakushin Nishihara interprète les trois mouvements de ce chant avec une solidité d’airain, traversant la tempête dont l’enveloppent Serge Teyssot-Gay à la guitare électrique et Gaspar Claus, au violoncelle.

     

    « […] les cordes crient, pleurent, prient ensemble. Le sol vient de se briser sous nos pieds. Et pourtant… Une musique plus douce reprend, apaise nos maux, sèche nos larmes et nous tend la main. Elle nous invite à nous unir tels les liens dorés du kintsugi si nous voulons nous reconstruire. Le kintsugi c’est l’humanité qui renaît de ses cendres. Tomber sept fois, se relever huit. Le concert touche à sa fin, l’ultime note tient et le public, en haleine, garde le silence. Enfin l’onde d’applaudissements nous tire peu à peu de notre rêverie. Le trio nous a scotchés sur nos chaises. »

    Propos recueillis par Kazu, pour l’Optimiste, Médiapart

     

    Chant et biwa : Kakushin Nishihara | Guitare : Serge Teyssot-Gay | Violoncelle : Gaspar Claus | Création vidéo : Thomas Rabillon | Création lumière : Simon Rutten | Régie son : Frédéric Loumagne

     

                                                           

    Tournées 2016-2018 :
    Maison de la culture du Japon - Paris ; Les Scènes du Jura, scène nationale - Dôle ; Festival Ars Musica - Bruxelles ; Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau ;La Distillerie - Château de Prat de Cest ;  Théâtre de Grasse ; Maison de la musique de Nanterre ; Innacor - Langonnet ; Le Quartz - Scène Nationale de Brest ; L’Hexagone, scène nationale de Meylan + Festival ; Détours de Babel

     

    Réécouter l’émission sur RFI, Musiques du monde de Laurence Aloir : ICI

    Kintsugi au Festival Détours de Babel

     

     

     

    Production : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau

    La première version du concert a été produite et créée en juillet 2015 par Le +SiLO+ Centre de création coopératif dédié aux musiques du monde & traditionnelles en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

    Création Théâtre Molière-Sète