Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Histoire d'amour

théâtre
  • jeu 1 janv.

Histoire d'amour

Nous produisons et diffusons

 

Ayant interrogé les relations entre théâtre et cinéma, puis entre théâtre et animation 2 et 3D, la compagnie chilienne Teatrocinema cherche ici du côté de la BD (noir et blanc et animée), plaçant une fois encore ses comédiens entre deux écrans de tulle, pour entretenir la confusion entre scène et image. Et se lance dans une nouvelle exploration des quêtes éperdues d’amour et de sens qui caractérisent nos existences urbaines, entachées de solitude et de narcissisme.

C’est une Histoire d’amour, donc, mais une histoire un peu particulière. Celle, écrite par Régis Jauffret, qui lie irrémédiablement un homme à une certaine Sophie croisée dans le métro. Une femme que l’homme suivra et violera une première fois, puis poursuivra de ses psychotiques ardeurs, jusqu’à ce qu’elle se laisse épouser, comme à l’usure.

En choisissant de traiter la violence physique et psychologique via le media BD, les artistes de Teatrocinema défendent une esthétique suffisamment distanciée pour inviter à la réflexion plutôt qu’au rejet. Et amplifient l’humour très noir de Jauffret, à travers un théâtre d’illusion tridimensionnel, nourri de gestuelle dramatique et trouvailles graphiques.

 

La presse en parle :

"On en est, dès les premières minutes et jusqu’au salut final, complètement étourdi par la « magie » déployée dans ce spectacle visuellement si captivant, si parfaitement réglé qu’il marque durablement les esprits. Pour autant, le fond n’a rien à envier à la forme et le traitement qu’en propose Teatrocinema offre une nouvelle lecture au roman - déjà très « dérangeant » - de Régis Jauffret. Car si cette troupe, chilienne, on le rappelle, a choisi d’adapter Histoire d’amour, c’est que le texte soulève la question de la culpabilité. Laquelle question reste profondément ancrée au Chili, même s’il y a près de trente ans qu’a pris fin la dictature de Pinochet. Saisissante, bouleversante et esthétiquement audacieuse, c’est LA pièce à voir en cette fin de saison théâtrale."

Olivier Mimran, 20 Minutes, 18 mai 2014

 

"La scénographie mise en place par la troupe chilienne Teatrocinema est tout simplement extraordinaire. La forme révèle une histoire terrifiante mais préserve un humour grinçant – car nécessaire. On aura rarement été aussi secoués à l’issue d’une pièce – tant formellement qu’émotionnellement. (…) Il ne s’agit pas de dresser le portrait névrotique des héros, il y a dans le récit une part d’absurdité qui coud le rire à la peur et nous fait sourire là où la tragédie guette. Le dessin amène le mouvement, le cinéma la catharsis et le théâtre se charge de déformer légèrement la vérité, de la distordre afin de mieux l’avaler. (…) Le dispositif scénographique donne la sensation d’être à l’intérieur de sa cervelle et qu’à la manière d’un marionnettiste il manipule les fils de son récit pour en délivrer une vision recréée, fantasmée…(…) Chapeau bas à la troupe du Teatrocinema : cet amour-là secoue et son sadisme grignote jusque dans nos rêves, lové dans les plis de nos esprits malades."

Gwendoline Soublin, Rhinocéros, 21 mai 2014

 

"C'est le secret du livre, le secret de cette aventure spectaculaire fascinante incarnée par Bernardita Montero et Julian Marras. Ils sont sur le fil. D'une précision parfaite, une heure trente durant. Un travail d'orfèvre, une plongée dans un univers opaque, qu'aucune psychologie n'éclaire. Un spectacle unique, à découvrir si vous ne connaissez pas la compagnie Teatrocinema, un spectacle à part."

Armelle Héliot, Le Blog du Figaro, 17 mai 2014

 

France Bleue, "L’invité du soir" : Régis Jauffret pour Histoire d'Amour par la Cie Teatrocinema au Théâtre du Rond-Point.
Ecoutez ici

 

                                                       

Tournée 2016-2017

Spectacle crée en juin 2013 au Teatro de la Universidad Católica à Santiago du Chili.

17 juillet 2016 Grec Festival de Barcelone - Teatre Lliure (Espagne)
20 juillet 2016 Mostra Internacional de Teatro de Ribadavia (Espagne)

 

 

Coproduction : Compagnie Teatrocinema (Chili), Fondart (Conseil National de la Culture - Gouvernement du Chili), FITAM Fundación Teatro a Mil, Teatro de la Universidad Católica

Avec le soutien de : Festival d’Edimbourg, Institut français de Santiago, Valook, Litoralpress, ONDA (Office National de Diffusion Artistique), Svenska Filminstitutet.

Production déléguée de l'exploitation en Europe : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau

Avec le mécénat en nature de l'entreprise Box'Air


  • adaptation du roman de
    Régis Jauffret
    éditions Gallimard

    traduction
    Carlos González Guzmán

    adaptation
    Zagal
    Montserrat Quezada

    conception artistique
    Laura Pizarro
    Vittorio Meschi

    mise en scène, musique originale
    Zagal

    assistante mise en scène, direction artistique multimédia, surtitrage
    Montserrat Quezada

     

    avec
    Julián Marras

    Bernardita Montero


    story board
    Vittorio Meschi
    Abel Elizondo

    conception graphique
    Luis Alcaide
    Cristián Mayorga
    Laura Pizarro

    conception et programmation multimédia
    Mirko Petrovich

    dessins et modélisation 3D
    Vittorio Meschi
    Max Rosenthal

    animation et postproduction
    Ilana Raglianti
    Sebastián Pinto

    conception bande son
    Matías del Pozo

    direction technique, conception et régie lumière
    Luis Alcaide

    construction accessoires
    Cristián Mayorga
    Catalina Inostroza
    Ingrid Hernández

    conception costumes
    Laura Pizarro

    réalisation costumes
    Sergo Aravena
    Paulina Maldonado

    régie plateau
    Daniel Figueroa

    régie son
    Juan Ignacio Morales

    régie vidéo
    Vittorio Meschi