Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Andrés Marín (Espagne)

danse
  • mar 13 mars 20h30
  • mer 14 mars 19h00
  • Durée 1h20
  • Tarif hors abonnements

    Andrés Marín (Espagne)

    Carta Blanca
    Un danseur solaire et profond

    Il existe quelques grands solistes du flamenco : Israel Galván, Rocío Molina… Andrés Marín fait partie de ce cercle très fermé où son univers personnel lui permet de réviser avec brio sa propre lecture du flamenco.

    Andrés Marín poursuit sa quête d’un flamenco hors norme. Pour qui a vu son duo avec Bartabas du cirque Zingaro ou Yatra de Kader Attou avec deux danseurs hip hop et des musiciens du Rajasthan, Andrés Marín nous offre sa danse comme un acte de liberté, en quête d’un flamenco absolu sans cesse en renouvellement.

    Etrange univers que celui du Sévillan, fait d’ascèse et de recherche contemporaine. Un danseur de racines qui retrace sa voie, libéré de toute censure. Il y a du mystique chez ce perfectionniste, une exigence parfois effrayante. Révolté et puriste, intraitable sur la tradition et toujours prêt à la faire voler en éclat.

    Carta Blanca est un spectacle sans concession créé à partir de son passage au Musée Picasso de Paris où on lui a demandé d’interpréter des danses dans chaque pièce du musée. Cette commande a nourri ce spectacle. Sa gestuelle suspend le temps, l’étire, le fragmente, portée par les six musiciens qui l’accompagnent, dont les voix complices de Juan José Amador et Segundo Falcon.

    Du flamenco jamais vu, vécu par l’un de ses plus grands interprètes !

    « Un art qui part du flamenco et retourne au flamenco, mais un flamenco vu comme espace de liberté. »

    Silvia Calado, GlobalFlamenco

    Rencontre avec les artistes

    à l’issue des représentations

     

     

     

    Spectacle créé en septembre 2015 à Séville.

    Distribution : Artemovimiento - Daniela Lazary
    www.artemovimiento.es

    •  

      chorégraphie et danse
      Andrés Marín

      chant, artistes invités
      Juan José Amador
      Segundo Falcón
      Salvador Gutierrez

      guitare flamenca

      Raúl Cantizano
      vielle à roue et guitare électrique

      Daniel Suárez
      percussion

      Javier Trigos
      clarinette

      lumière
      Ivan Martin

      son
      Kike Seco

       

      avec
      Andrés Marín