Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Bar & Librairie

Bar & restauration légère au Foyer du TMS avec d'Oc en Bouche

Vous pouvez vous restaurer les soirs de spectacle, dans le magnifique espace du Foyer.

C'est un nouveau prestataire d'Oc en Bouche qui propose une cuisine gourmande, au gré des saisons, une cuisine réalisée à base de produits du moment en intégrant la production locale et les circuits courts.

→   Pour les spectacles à 20h30, ouverture à 19h, puis à l’issue des représentations.

Pour les autres spectacles, ouverture une heure avant, puis à l’issue des représentations.

 

Moyens de paiements acceptés : chèques, espèces, Carte Bancaire.

 

 

 

La Nouvelle librairie sétoise

Le TMS et et la Nouvelle Librairie Sétoise s'associent pour vous offrir un espace librairie au coeur du Théâtre Molière.

Vous y trouverez un fonds important dédié à la culture et aux arts vivants ainsi qu’une sélection d’ouvrages, CD et DVD, pour explorer les thématiques de la saison.

Situé dans le hall au rez-de-chaussée du théâtre, l’espace librairie est ouvert les soirs de spectacle, une heure avant le début de la représentation et après le spectacle.

Lors de leurs achats, les spectateurs bénéficient d’une remise de 5%.

Actualités de la librairie et commandes sur www.nouvellelibrairiesetoise.fr

7 rue Alsace-Lorraine, 34200 Sète, 04 67 74 43 21, contact@nouvellelibrairiesetoise.fr

 

Le service commande :

Vous avez commandé un livre, la librairie vous a informé qu'il était disponible mais vous ne pouvez pas passer aux heures d'ouverture ?

Vous pouvez désormais le récupérer au théâtre les soirs de spectacle sur simple demande par téléphone au 04 67 74 43 21 !

 

Tout sur le théâtre !

Retrouvez une sélection d'ouvrages sur le spectacle vivant, qui saura répondre à vos attentes (théâtre, cirque, danse, opéra...., monographies, pièces de répertoire, les auteurs contemporains, DVD... ! ICI


La librairie est ouverte dès 19h30 tous les soirs de spectacle et à l'issue des représentations.

 

En novembre, les rencontres à La Nouvelle Librairie Sétoise

Lecture-dédicace avec Irène Jacob pour la parution de son livre Big Bang chez Albin Michel

En écho au spectacle de Thomas Ostermeier, Retour à Reims (représentations les 6 et 7 novembre) et à l'occasion de la sortie de son livre

Jeudi 7 novembre, 17h

L’auteur vit le bouleversement du décès de son père – le physicien Maurice Jacob – en même temps que l’annonce de sa grossesse. Elle s’adresse à deux présences invisibles : son père qui est parti, un enfant qu’elle attend. Elle se souvient de ses discussions, enfant, sur le Big Bang, l’infini, le mystère... elle interroge celui des êtres qui l’entourent aussi, de nos forces faibles, de nos trous noirs, de l’amour des bras qui nous portent. Un roman bouleversant qui devient, de page en page, une déclaration d’amour à la vie.

Prix d'interprétation à Cannes pour sa performance dans La double vie de Véronique, de Krzysztof Kieslowski, Irène Jacob a acquis une reconnaissance internationale avec le film Trois couleurs – Rouge. Elle a tourné avec des réalisateurs comme Louis Malle, Michelangelo Antonioni, Paul Auster… On l’a vue récemment dans les séries The Affair et The OA, au théâtre dans des mises en scène de Katie Mitchell, Roland Auzet et, en ce moment, de Thomas Ostermeier.

 

Mathieu Gabard CRA - 115 propos de retenus

Mardi 5 novembre 19h

« à Toulouse, je bossais pour La Française des Déménagements, à minuit – le jour de mon anniversaire – la police m'a bloqué au bout de la rue où je travaillais puis m'a enfermé au CRA »

Sur la base d'entretiens réalisés en Centres de Rétention Administrative (CRA) entre 2016 et 2019, Mathieu Gabard donne voix à des hommes séquestrés et à leurs familles.

« Il y a le grand bavardage des paroles autorisées, légitimes, sérieusement officielles ou gentiment distrayantes, qui ne disent rien, et il ya les paroles qu'on va lire, empêchées, interdites, sans oreilles, qui disent tout. Elles ne racontent pas, ne décrivent pas, ne commentent pas le réel, elles sont le réel. Ordinairement empêché et sans voix. Pour une fois vous allez entendre le réel parler. La preuve : nul lecteur n'en sortira indemne. » Jean-Pierre Siméon

 

Elise Thiébault -  Mes ancêtres les gauloises (éd. de La découverte)

Mercredi 13 novembre 19h

Élise Thiébaut s'emploie dans ce livre à déjouer les pièges de la fiction du "roman national" . Elle s'interroge d'abord sur sa propre « identité » : qu'est-ce que l'histoire de cette Française dite « de souche » a-t-elle à nous dire de l'histoire de France ?

Que nous apprend la génétique ? Quels sont les liens entre généalogie et patriarcat ? Quel impact la traite négrière et la colonisation ont-elles eu sur sa famille et plus largement sur son pays ? Quel rôle les cocottes et courtisanes du XIXe siècle ont-elles joué dans le mythe de la séduction à la française ?

Avec un plaisir aigu et une vivacité pugnace, l'autrice livre une autobiographie de la France singulière comme antidote au roman national.

En partenariat avec les collectives culottées

 

Geneviève Fraisse - La suite de l'histoire. Actrices, créatrices (éd. du Seuil)

Mardi 26 novembre 19h

« L'émancipation des femmes a suivi deux chemins parallèles et distincts au lendemain de la Révolution française (...). Le premier menait aux droits civils et civiques(...). Le second ouvrait la voie à la liberté de créer, de penser, d'écrire, de partager avec les hommes les lieux de la jouissance intellectuelle et artistique. C'est sur le deuxième chemin, emprunté par ce livre, que j'ai voulu arpenter la suite de l'Histoire.

La suite de l'Histoire, pour une femme artiste, ce n'est pas seulement la conquête de droits et la transgression des contraintes établies, c'est aussi la construction de pratiques nouvelles et le déplacement des repères obligés. L'égalité, c'est encore la liberté de trouver de nouvelles formes de création. Et c'est pourquoi, sans s'arrêter à l'identité sexuelle ou à la visibilité sociale, ce qui est en jeu, ici, c'est d'abord et avant tout leur production. »

Geneviève Fraisse est philosophe, directrice de recherche émérite au CNRS. Ancienne députée européenne, elle est l'autrice de livres sur la généalogie de l'égalité des sexes et la problématique sexe/genre, tels Du consentement (Seuil, 2007, édition augmentée 2017), et La Sexuation du monde. Réflexions sur l'émancipation (Presses de Sciences Po, 2016).

Avec les collectives culottées

 

Julia Deck - Proprieté privée (éd. de Minuit)

Jeudi 28 novembre 19h

"Il était temps de devenir propriétaires. Soucieux de notre empreinte environnementale, nous voulions une construction peu énergivore, bâtie en matériaux durables. Aux confins de la ville se tramaient des écoquartiers. Notre choix s'est porté sur une petite commune en plein essor. Nous étions sûrs de réaliser un bon investissement.

Plusieurs mois avant de déménager, nous avons mesuré nos meubles, découpé des bouts de papier pour les représenter à l'échelle. Sur la table de la cuisine, nous déroulions les plans des architectes, et nous jouions à déplacer la bibliothèque, le canapé, à la recherche des emplacements les plus astucieux. Nous étions impatients de vivre enfin chez nous.

Et peut-être aurions-nous réalisé notre rêve si, une semaine après notre installation, les Lecoq n'avaient emménagé de l'autre côté du mur."